10 trucs que vous ignorez sur moi


Inclassable / vendredi, avril 12th, 2019

#1 je suis une organisatrice d’événements hors pair

Mais genre, j’adore ça (j’ai d’ailleurs envisagé d’en faire mon métier, comme je vous le racontais ici). Vous allez d’ailleurs pouvoir vous faire une idée par vous même lorsque je vous aurai pondu mon article sur l’organisation du baptême de num4, puis que je vous aurai re-pondu un article avec les photos dudit baptême (comment se foutre la pression toute seule comme une grande, d’autant que je n’ai même pas encore le début du commencement d’une organisation et que c’est dans un mois et demi). En fait, ce que j’aime vraiment, c’est réunir tous les gens que j’aime autour de moi et leur faire plaisir. Mais j’aime aussi planifier, préparer les repas, m’assurer que tout le monde soit logé, commander le vin et la pièce montée, imaginer la déco (probablement l’aspect le plus négligé par manque de temps et/ou de moyens, et parce que je considère que, vivant à la campagne, c’est déjà un dépaysement suffisant pour les copains citadins :)). Bref, si vous avez besoin d’organiser un mariage ou une bar-mitsva, je suis là.

#2 je suis une excellente pâtissière

C’est vrai. Je dois tenir ça de mon père qui a toujours été en charge des desserts de fête à la maison. Non pas que ma mère ne sache pas faire, mais parce que vraiment, c’était le domaine réservé de papa. Probablement dû au fait que sa gourmandise n’a d’égal que son amour du beau. Bref, j’ai hérité son goût pour l’exercice de précision. Je vous laisse juge, les merveilles suivantes sont de moi. Je dirais que le seul inconvénient est que cela prend généralement du temps, dont je manque cruellement évidemment, comme la plupart d’entre vous.

#3 je collectionne les talons aiguilles alors que je ne porte que des baskets

Oui oh, ça va hein ! C’est pas la peine de vous marrer, je sais que je ne suis pas la seule (seulement moi, je l’admets mesdames) ! Je vous passe évidemment les circonvolutions complexes de mon esprit pour m’auto-justifier l’achat d’une paire supplémentaire, puis les ruses de sioux dont je doit faire preuve pour cacher mes acquisitions à Papa Génial (qui lui, a totalement abandonné l’idée de me faire entendre raison et a plutôt décidé de n’avoir qu’une seule paire par an – et encore, histoire de me faire de la place dans les placards). Je ne vous cache pas que les explications données lors de la découverte d’une paire inconnue (pourtant consciencieusement planquée derrière une pile de fringues) deviennent de plus en plus vagues et fallacieuses avec le temps. Il serait peut être temps que je m’arrête. Ou que je trouve de meilleures cachettes.

#4 je lis Point de Vue

Dieu que cet aveu m’a coûté. Alors attention, je ne suis pas abonnée non plus. Il y a là une barrière que je m’interdis formellement de franchir (mon banquier et mon mari m’aident bien dans cette entreprise, ne nous voilons pas la face). Je choisis méthodiquement les numéros que j’achète. En fonction de la couverture donc (j’ai pas dis que la méthode de sélection était pertinente, attention). D’aussi loin que je me souvienne, mon plus grand bonheur en arrivant chez ma grand-mère maternelle l’été était de filer dans les combles pour y trouver la pile des magazines de l’année (elle non plus n’était pas abonnée, mais elle achetait méthodiquement tous les numéros semaines après semaines, #LaMaisonDeLaPresseMentonnaiseLaRemercie). Je suis donc capable de vous refaire la généalogie de la royauté mondiale (ils sont tous cousins de toute façon) sur le siècle passé. Pas très utile je vous l’accorde, mais ma culture générale n’est pas snob, elle prend tout ce qui lui tombe sous la main.

#5 je laisse couler l’eau de la douche

Hannnn, c’est moche. Et très peu écologique, j’en conviens. D’autant que je suis celle qui gueule demande gentiment à ses enfants d’économiser l’eau, de manière générale (et l’eau chaude de la douche en particulier). Mais que voulez-vous, je n’y arrive pas. Rien que l’idée de me savonner dans le froid, et d’avoir la sensation de sortir de la piscine (le chlore en moins évidemment) dès le réveil me hérisse le poil (dans tous les sens du terme du coup). En même temps, je suis sûre que je consomme moins d’eau pour chacune de mes douches que mes filles, notamment parce qu’elles sont trois et que je suis seule (« coucou, je suis le plus mauvais argument du monde ») et parce qu’elles se savonnent 50 fois (et se rince donc autant de fois). Alors que malgré tout, j’essaie de faire le plus vite possible pour me sentir moins coupable. Ou plus simplement parce que je n’ai pas plus de 3 minutes de libres à la fois.

#6 je mets une tonne de beurre sur mes tartines

Hannnn, c’est moche. Et très peu diététique, j’en conviens. Je suis normande, ça explique peut être l’absolue nécessité pour moi de sentir le goût du beurre plus que celui du pain (j’exagère à peine). J’ai évidemment conscience que mes artères font la gueule à chaque bouchée, que mon foie fait du gras (et qu’il n’est pas le seul), et que mon pain serait tout aussi bon avec une couche moins épaisse. Je sais. Mais je préfère en manger moins souvent que de changer cette habitude (et j’ai le numéro d’un bon cardiologue dans mon portable).

#7 je sais bouger mes narines et mes oreilles

Ouai. Vous êtes jaloux, je le vois bien. Parce que bouger les narines comme un dragon sous amphets, pas mal de gens y arrive. Mais les oreilles les amis, c’est une vraie plus-value pour une mère de famille. Si si, je vous assure. Ca vous donne une aura immédiate auprès de tous les copains de vos gosses, vous devenez instantanément LA maman qui déchire à la sortie de l’école. Je ne vous cache pas que c’est bien la seule chose que ça vous donne par ailleurs. Parce que franchement, on est bien d’accord que globalement, c’est pas le genre de savoir-faire qu’on met en avant sur un CV. Aucun patron n’est à la recherche d’un « communicant diplômé d’un Master 2, de préférence bilingue anglais, à l’aise avec les packs Office et Adobe et sachant bouger les oreilles ». Non.

#8 je suis la pire fée du logis de la galaxie (minimum)

Je ne l’ai jamais caché à Papa Génial. Je n’ai pas essayé de l’avoir par surprise ou de lui faire miroiter une compétence que je n’avais pas. Mais clairement, il ne s’attendait probablement pas à ce niveau d’INcompétence. On ne va pas se le cacher, tout ce qui a trait à la maison de manière générale me gonfle (mais ça nous gonfle tous non ?). Cette espèce de pierre de Sisyphe que représente la vaisselle, le linge, le rangement, la poussière… Rien que de vous en parler, je suis en PLS. Bon, j’essaie de faire des efforts, ne serait-ce que pour tenter de ne pas transformer mes enfants en… moi. Et parce que râler parce qu’ils ne rangent rien , quand pour soi-même c’est compliqué, c’est du foutage de gueule. Et aussi parce que si je ne le fais pas, ils ne le font pas non plus (le serpent qui se mort la queue, ça vous parle ?). Bref, je suis la pire fée du logis de la galaxie MAIS je me soigne.

#9 j’ai toujours raison

Alors là, j’entends toutes les femmes du monde (enfin, toutes celles qui me lisent en tout cas) se dire « tiens c’est drôle, moi aussi ». Ba oui, naturellement. Ne cherchez pas, c’est génétique. Une sombre histoire de chromosomes je crois, j’ai pas bien creusé le sujet, mais à priori la réponse se trouve entre le X et le Y. En tout état de cause, et si tant est que des statistiques existent, je peux vous assurer que quelque soit le sujet à la maison, la vie et/ou le temps me donnent raison. Toujours. Et le truc le plus fou dans tout ça, c’est que malgré l’expérience (16 ans de recul sur la question, c’est pas une paille), ma famille continue de n’en faire qu’à sa tête. Mari comme enfants estiment que non, ça n’est pas la peine de prendre en compte mon avis ou mes conseils. Voir même, ça n’est pas la peine de prendre le temps d’écouter mes arguments. Voir même, ça n’est pas la peine de m’écouter du tout. Et je vous le donne en mille, quand au bout du compte, je fini par avoir raison (évidemment), tout ce petit monde appelle sa copine la mauvaise foi pour soutenir que non, j’avais pas prévenu. #moiaussijevousaime

#10 je procrastine en permanence

Je suis la reine de la procrastination. Que dis-je, la papesse. J’ai élevé la procrastination au rang d’art. Les gens viennent du bout du monde pour prendre des cours avec moi. C’est tellement vrai que je me consterne moi-même. J’ai toujours un autre truc à faire. Mais même pour les trucs que j’aime. Je suis capable de repousser aux calendes grecques la réservation d’un baptême en montgolfière, puis d’appeler l’aérodrome pour demander une rallonge de 6 mois en prétextant une grossesse m’ayant empêché de le faire dans le temps imparti. Toute ressemblance avec des faits ayant réellement existé est évidemment purement fortuite (chéri, si tu passes par là, je les ai appelés ce matin). Bref, là aussi, je me soigne, mais c’est pas gagné.

Si vous aussi vous voulez partager des trucs un peu chelou sur vous, je suis toute ouïe, ça restera entre nous, ou presque 😉

Édit : comme je commence à avoir une certaine influence dans la blogosphère (ah ah, que je suis drôle), mes articles sont repris par d’autres talentueuses blogueuses, à l’instar de 3 kleine grenouilles. Merci à elle d’avoir partager ses secrets inavouables 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 réponses à « 10 trucs que vous ignorez sur moi »

  1. La collection de talons aiguilles alors que je ne porte PRESQUE plus que des baskets, la pâtisserie, l’organisation d’événements, l’eau de la douche (« Shame on meeee »… la chanson c’est cadeau),… cela fait beaucoup de points communs dis donc !
    Sauf que… je vais être obligée de te l’avouer… c’est MOI qui ai toujours raison, non mais ! 😉

    1. Ecoute, ne nous battons pas pour savoir qui a raison et admettons plutôt une bonne fois pour toute que les femmes en général ont toujours raison, ça sera plus simple 😂

  2. Quelle audace, mais quelle audace ! j’adore cet article, mais JAMAIS je ne le publierais sur mon blog. Je le mettrai en privé. Cela révélerait bien trop de choses de moi, après le TAG sur les métiers.
    Moi tu vois, je n’ai même pas une paire de baskets. Je ne sais pas ce que c’est.
    Pour le baptême : je te conseille une quiche salade. C’est ce que j’ai fait pour mon dernier. Celui d’avant, on s’était défoncés à inviter 60 personnes et à faire un truc bien, on a considéré que ça suffisait. Et le baptême quiche-salade était tout aussi réussi !

    1. Évidemment tu as raison pour la quiche salade. J’en ai déjà organisé 3 à 50 personnes, nos invités ont donc un référentiel de qualité de réception un peu biaisé (nos amis seraient-ils devenus snob à notre contact ?). Sans blague, ils se contenteraient très bien de pizzas dans des assiettes en carton…
      Quand à mon audace, j’aime vivre dangereusement 😂

    1. Pour ce qui est des oreilles je suis navrée, je ne peux rien pour toi 😉.
      Quant à reprendre le sujet à ton compte, j’ai hâte d’en savoir un peu plus sur toi et tes côtés sombres et inavouables 😂

  3. J’adore ta plume et ton humour.
    Tu n’ai pas seule à savoir bouger les oreilles, je fais partie de la team également 😉
    Et je suis tout a fait d’accord avec toi : les femmes, c’est génétique nous avons toujours raison :p

    1. Magnifique, une consœur !! Je me sens moins seule du coup. Peut être devrions nous envisager un spectacle avec une tournée internationale. On se tiens au jus 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.