Constat n°256 : plus t’as d’enfants et plus t’as de risques d’être à la bourre


Famille nombreuse / lundi, juin 11th, 2018

Ce matin, je me suis demandé si c’était juste moi, où si tous les enfants avaient une propension naturelle à avoir besoin de toi ou à s’entretuer uniquement dans les moments où tu ne peux pas leur répondre. Genre, quand tu es sous la douche, aux toilettes (grand classique), au téléphone, quand la petite dernière dort, voir une combinaison de tout ça (je te laisse imaginer lesquelles, je crois avoir à peu près tout essayé).

A qui la faute ?

Dans la même veine, l’autre question que je me pose à peu près tous les jours, c’est à quel moment les enfants finissent par comprendre le sens de l’expression « dépêchez-vous » ou « on est en retard ». Note bien, j’ai conscience que le problème vient probablement de nous, parents (et par là j’entends mamans, parce que soyons clairs, c’est surtout des mamans que je vois le matin à l’école), qui n’avons pas compris, malgré des années d’évolution, que le petit d’homme n’est pas formaté pour la vitesse et l’efficacité. C’est surement à moi de comprendre que si je me les levais 20 minutes plus tôt le matin, tout serait probablement plus simple (encore que… manifestement, plus ils ont de temps et plus ils flemmassent).

C’est pas moi c’est ma soeur !

Sauf que chez moi, mon aînée se lève rarement après 6h30, ce qui lui laisse donc environ 1h30 (à plus ou moins 10 minutes près) pour, dans l’ordre (ou le désordre d’ailleurs) : s’habiller, manger, se laver les dents et enfiler chaussures et manteau. Je t’entends déjà me répondre que du coup, c’est peut être parce que ça lui laisse trop de temps qu’elle s’éparpille. Oui, mais sauf que non, vraiment, je ne pense pas que le problème vienne de là. Je subodore plutôt, à bientôt 9 ans, un manque cruel de bonne volonté de sa part. Et par conséquent, de la part de ses soeurs. Des matins, je pense même qu’elles fomentent un complot pour me forcer à envisager sérieusement le suicide à l’aiguille à coudre. Autant te dire que certaines fois, elles sont à deux doigts d’y arriver… Comme lorsque que je trouve ma numéro 2 à poil devant son miroir à 8h01, en train de réinventer la dernière chorée de Shakira (véridique !!). Alors oui, bon, dans ces cas là, j’avoue que la patience me manque cruellement.

Un peu d’aide ?

Et le papa dans tout ça ? Qu’est-ce qu’il fout le papa ? Il peut pas donner un coup de main non ? Et bien lorsqu’il est là, il fait le taf. Sérieux, il leur colle au train, les encourage, les manage, un véritable entraineur de foot pendant un match (ah l’analogie qui va bien à 3 jours de la coupe du monde). Malheureusement, les planètes sont rarement alignées favorablement, le papa disparaît souvent aux alentours de 7h, ce qui laisse 60 minutes pour que tout parte en vrille (tu as compris qu’on est large niveau dérapage).

Bref, je ne sais pas, je ne sais plus. Faut-il les coucher toutes habillées pour le lendemain ? Faut-il les laisser faire jusqu’à les emmener en pyjama à l’école (vécu par ma numéro 2, qui s’en est à priori remise, rapport à la chorée de Shakira) ? Voir ne pas les emmener du tout (naaannn, je plaisante, je rappelle que Dieu merci, l’école est obligatoire 🙂 ) ? Bon, je vous spoile la fin : j’ai pas la solution. Je me lève juste chaque matin en priant pour que ça soit facile pour une fois…

Sur ce, je vous laisse, ma dernière essaie de se coiffer avec sa brosse à dents et il est 7h58 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réponses à « Constat n°256 : plus t’as d’enfants et plus t’as de risques d’être à la bourre »

  1. Moi j’ai fais in truc qui marche pas mal (je dis pas que c’est 100% des matins sans énervement mais ça les réduit en tout cas.. ) : par enfant, une plaque en fer de la taille d’une page A3, sur laquelle j’ai collé une feuille avec un trait horizontal au milieu, et une petite photo d’eux pr personnaliser . J’ai imprimé, plastifié, aimanté des petites images représentant chaque action que l’on doit faire le matin. Avant la préparation, tous les magnets sont en haut. A la fin, ils doivent être ts en bas. Et mes filles sont trop fières d’ aller mettre l’image en bas du trait dès que c’est fait.
    Ça leur donne une bonne idées de toutes les tâches qu’il reste à faire, l’habitude de les faire dans l’ordre, et moi ça me permet de ne rien oublier (le classique pipi du matin par exemple qui avait tendance à se faire à l’école pour ma part …)
    Tu peux aussi y associer un de ces minuteurs qui matérialise le temps qu’il reste en couleur, pour leur donner une meilleur notion du temps qu’il reste pour leur préparation.
    Allez… Bon courage pour la rentrée des classes ! 😉

    1. Mais ouiiiii, évidemment, c’est toi qui a raison, il faut les impliquer nos enfants. Note que j’avais envisagé, à l’époque, de faire un truc comme ça. Et puis bon, ba, je l’ai pas fait. Grosse erreur du coup. Mais j’y pense sérieusement pour les deux petits, tant qu’ils sont encore influençables 🙂 Et puis parce que bon, le coup du pyjama à l’école, avec 4 enfants, c’est un coup à finir avec une visite de la DDASS…

  2. […] Alors là, je préfère quand même préciser que mon moi profond, c’est plus Otis dans Astérix et Cléopâtre que Bree Van de Kamp dans Desperate Housewives (encore elle). Oui, moi je suis plutôt cool dans la vie. Peut être même un peu trop cool parfois. Du genre on réalise notre projet avant de réfléchir à sa viabilité sur le long terme. Bon, jusqu’à maintenant, ça m’a plutôt bien réussi, mais je ne dis pas que tout le monde est apte à vivre ma vie (rapport à ma maison sans escaliers 10 ans après notre emménagement). Un quatrième enfant, ça se faxe dans la vie de famille easy, à partir du moment où l’on accepte qu’il ne mange pas à heure fixe et qu’il dorme autre part que dans son lit. Ceci étant dit, ça n’aide pas non plus à la ponctualité (rapport à un fabuleux billet précédent que vous pouvez retrouver ici).  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.