5 jours à Budapest en famille


Voyage / mardi, mars 26th, 2019

Si vous avez suivi les épisodes précédents, vous savez que nous avons commencé un tour des capitales européennes il y a trois ans (pour les autres, vous pouvez retrouver notre séjour à Copenhague ici, et celui à Lisbonne ). En mai dernier, nous avons donc choisi de passer 5 jours à Budapest, avec les trois filles (alors âgées de 8, 6 et 1 ans) et moi enceinte de num4.  Les pays de l’Est n’étaient pas particulièrement en tête de liste me concernant, mais l’envie d’autre chose, le prix des billets d’avion et l’avis enthousiaste d’un copain ont eu raison de mes réticences. 

Budapest est une ville coupée en deux par le Danube, avec d’un côté Buda, et de l’autre Pest. Nous avions encore une fois loué un appartement via Airbnb, côté Pest de la ville, très bien desservi par les transports en commun (l’arrêt de tram était situé à 100m de la porte d’entrée). 

Côté trucs et astuces :

  • l’aéroport est accessible par bus (avec un ticket spécial aéroport-centre) et il faut compter environ 45 minutes de transport
  • la Budapest Card est évidemment disponible, mais nous avons choisi de ne pas la prendre (nous n’avions pas prévu de visiter beaucoup de musées ou d’autres lieux payants, donc pas intéressante)
  • si vous souhaitez absolument visiter le Parlement de l’intérieur, vous devez obligatoirement réserver vos billet d’entrée sur leur site car il est impossible d’acheter des billets à l’accueil pour le jour J sauf coup de chance (et vous y prendre longtemps à l’avance, il est pris d’assaut par les touristes !). Vous pourrez choisir le jour, l’heure et la langue de visite.
  • si vous avez la possibilité de vous loger à proximité d’un arrêt de tram de la ligne 4 ou 6, vous pourrez rayonner facilement dans toute la ville (on dit que ce sont les lignes de tram qui transportent le plus de voyageurs en Europe). Elles ne vous épargnerons pas de marcher pour atteindre les points d’intérêt de la ville, mais elles ont le méritent d’en faire quasiment le tour.
  • le hongrois est définitivement très différent de note langue, et rien n’est indiqué en anglais (même si ils le parlent globalement partout). Impossible de retenir le nom d’une rue, d’un arrêt de tram ou de métro, trop de s, de z, de y et de ch de partout. Du coup c’est compliqué de prendre ses marques, même si on fini par y arriver, à peu près.

Jour 1

Nous sommes arrivés à Budapest en début d’après midi, ce qui nous a permis de nous installer tranquillement puis de partir à la découverte du quartier. Nous avons vagabondé pour trouver un petit restaurant pour le repas du soir, que je n’ai malheureusement pas pu apprécier à sa juste valeur, souffrant d’un léger accident de décompression (en vrai, le moindre hoquet me donnait l’impression qu’un pic à glace prenait possession de mon oreille).

Jour 2

  • Basilique St Etienne de Pest
  • Pont des chaines
  • Palais de Budavar
  • Bastion des pêcheurs
  • Eglise Mathias
Budapest
Le contraste entre architecture post-soviétique et classique est visible à chaque coin de rue. Et on ne manque pas d’être surpris par les décos fleuries en devanture des magasins.
Basilique St Etienne de Pest et Fat Policeman de Budapest
Basilique St Etienne de Pest, parvis et l’une des nombreuses statues de bronze de la ville qu’il faut frotter pour avoir de la chance 🙂
Palais de Budavar, Pont des Chaines Budapest
Pont des chaines, Palais de Budavar et citadelle.
Eglise Mathias et Bastion des pêcheurs de Budapest
Eglise Mathias et Bastion des Pêcheurs

On a fait l’intégralité de la journée à pied, autant vous dire que personne n’a demandé son reste après le diner. Mais avec le temps magnifique que nous avons eu la chance d’avoir, ça a été une très jolie façon de découvrir la ville et de visualiser les différents quartiers, vus d’en haut.

Jour 3

  • Monument du millénaire
  • Place des héros
  • Zoo
  • Bains Széchenyi
Monument du Millénaire et place des Héros de Budapest
Monument du Millénaire et Place des Héros
Zoo de Budapest
Zoo de Budapest
Bains Széchenyi
Bains Széchenyi

Evidemment, impossible de passer à côté d’un zoo sans y entrer… Créé en 1866 et modernisé en 1911, il présente des espèces des 5 continents. Il a également le bon goût de se situer derrière la place des Héros et juste à côté des bains Széchenyi. Malgré ce que j’avais lu sur internet, nous n’avons eu aucun problème pour y entrer avec num 3 alors âgée de 1 an et demi (et pas encore au point niveau propreté). Nous avions prévu une petite combinaison pour elle, et nous avions bien fait, cela a permis d’éviter un accident désagréable pour tout le monde… J’admets que finir la journée dans un bain chaud est plutôt sympa, malgré le monde évidemment.

Jour 4 

  • le Parlement
  • le quartier juif
  • les chaussures du mémorial
  • les Halles centrales
  • Grande synagogue de Budapest
Parlement de Budapest
Le Parlement, une merveille architecturale mais compliquée à visiter !
Les Halles Centrales de Budapest
Les Halles Centrales de Budapest, qui proposent une infinité de denrées alimentaires et des petites échoppes pour se restaurer. Attention, elles sont prises d’assaut une bonne partie de la journée !
Chaussures au bord du Danube et Grande Synagogue de Budapest
Chaussures au bord du Danube (mémorial dédié à la mémoire des victimes de la Shoah) et Grande Synagogue de Budapest

Le quartier juif est un quartier très animé, où lorsque la nuit tombe, de nombreux cafés sont illuminés dans un style guinguette super chouette. La Grande Synagogue est très impressionnante, et des visites guidées sont organisées dans toutes les langues. La guide française avait pris 25 minutes de retard, donc les filles n’en pouvait plus et nous avons du repartir avant de pouvoir écouter les explications, mais cela valait tout de même le coup d’oeil.

Jour 5

  • Ile Marguerite
  • croisière sur le Danube

L’île marguerite est un très bel endroit pour passer une journée et faire un pic-nic, et lorsque la température monte un peu trop, ses allées ombragées sont bien agréables ! Quant au tour en bateau mouche (avec audio-guide) et intéressant pour connaître l’histoire de la ville.

En conclusion, Budapest fut une jolie surprise, et les filles en gardent un super souvenir. Je pense que 5 jours suffisent pour en voir les plus beaux attraits, et il et facile de se déplacer entièrement à pied (et en transports en commun. Nous avons d’ailleurs aussi testé le train pour aller au musée Vasarely situé un peu en dehors de la ville, fermé pile la semaine où on y était au grand désespoir de num1).

Nous n’avons pour le moment pas prévu notre prochain voyage, mais les enfants commencent à nous tanner pour qu’on le prépare. Mais nous ne savons pas encore où nous porterons nos pas (et les tarifs EasyJet). Des idées ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réponses à « 5 jours à Budapest en famille »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.